Où jardiner ?


Tout le monde n'a pas un bout de terrain à "cultiver". En considérant l'aspect "production de nourriture" mais aussi biodiversité de la permaculture, voilà quelques idées :

Permaculture

Exemple de conception de butte en permaculture pour la création d'un perma-potager.

La permaculture a été créée dans les années 70 par Bill Mollison et David Holmgren. C'est une façon de cultiver la terre en prenant en compte les paramètres environnementaux du lieu (ensoleillement, vent, type de sol, écoulement de l'eau, plantes naturellement installées, etc.) pour s'adapter au mieux à la nature et la mimer. On dit, en permaculture, que l'on travaille avec la nature et non pas contre elle : il n'y a alors plus besoin de produits phytosanitaires - de laboure du sol - de notion de bonnes ou mauvaise herbes - etc. C'est une "agriculture permanente" (c'est le sens premier de la permaculture), comme le faisaient nos anciens. Quand on y pense, ça fait un bout de temps que l'agriculture conventionnelle fait exactement l'inverse...

Mon flexitarisme

flexitarisme,végétarisme et végétalisme
Source : campagne Journée internationale Sans Viande, animée et relayée par International Campaigns en France depuis 2006

Aujourd'hui - 20 mars 2016 - c'est le printemps, mais aussi la 32ème édition de la journée internationale sans viande. C'est l'occasion pour moi de mettre en ligne un article que je gardais dans les cartons depuis juillet 2015 et qui concerne mon questionnement sur la consommation de produits animaux et issus des animaux. Cette réflexion a été la base de mon flexitarisme : entendez par là que je ne suis plus omnivore, mais pas encore tout à fait végétalienne -> je navigue entre végétarisme et végétalisme selon les circonstances et occasions. Oui, l'être humain est plein de contradictions et je ne déroge pas à la règle...