Pourquoi je ne fais pas ma poudre de lave-vaisselle maison ?


Avis recette de poudre pour lave-vaisselle maison
Nième test de poudre pour lave-vaisselle faite maison...

Dans l'optique du zéro déchet, je me disais que faire soi-même sa poudre pour lave-vaisselle était sympa : une poudre écolo et sans produit chimique laissant des résidus "burk" sur la vaisselle dans laquelle je mange. J'ai donc essayé tout un tas de recette maison pour remplacer ma poudre du commerce, mais à chaque fois j'ai eu des déboires :

  • trop de cristaux de soude et ça laisse des taches blanches sur les verres, pas assez et il reste du gras sur les couverts,
  • mauvais dosage entre acide citrique et percarbonate / cristaux de soude = bouchage des tuyaux du lave-vaisselle !
  • trop de savon de Marseille = soirée mousse assurée dans la cuisine avec en prime un résidu gras sur la vaisselle.

J'ai été chez Loving Hut, cuisine végan

bo bun végétalien
Bobun vegan - Loving Hut Paris

Mon amie Diane m'a gentiment invité chez Loving Hut pour une expérience culinaire "végan du monde". Cela a été pour moi une belle découverte et je remercie vraiment mon amie pour ce merveilleux cadeau et ce super moment passé avec elle. D'ailleurs, le cadeau parfait pour une "zéro déchétiste" débutante comme moi, c'est bien un resto engagé !

Loving Hut fait partie de ces restaurants végétaliens aux plats inspirés de l'Asie, dans un décor sans prétention mais dans une ambiance chaleureuse. C'est un restaurant de chaîne implanté un peu partout dans le monde. La France étant un petit peu en retard sur tout ce qui concerne le végétalisme et le véganisme, il n'y a pour l'instant que 2 restaurants de cette chaine implantés dans l'hexagone : sur Paris et sur Menton.

Un meuble de salle de bain avec ikéa

DIY meuble salle de bain
Voilà le résultat du meuble de salle de bain : la façade avant est dans le prolongement du mur, le plan sous vasque vient épouser la forme du mur du fond. L'illusion du sur-mesure est parfaite !

Nous souhaitions rénover le meuble de notre salle de bain, car celui-ci n'était pas très ergonomique ni très joli dans ses finitions : pas de tiroir mais des étagères fatiguées, pas de portes mais des rideaux abimés au gré des utilisations et des lavages (les oeillets se sont décrochés avec les lavages en machine et le tissu a fini par s'effilocher). Dans les magasins et sur le bon coin : pas de meuble de salle de bain correspondant aux dimensions souhaitées. Je vous présente donc notre solution : l'utilisation des meubles bas de cuisine "Metod" d'ikéa.

Permapotager de juillet 2016

Potager, fin juillet 2016

Le potager se remet doucement des inondations, ou du moins de nos dé-plantages / re-plantages du mois de juin. Cela n'a pas beaucoup plu aux plantes et, combiné au manque de soleil du printemps, la végétation n'est pas franchement luxuriante en comparaison à ce que j'ai pu voir dans les différents groupes FB sur la permaculture. Pour ce mois de juillet : nous avons installé des tuteurs, continué le repiquage des plantes, installé des aromates et fait nos premières récoltes ;) Comme nous n'avons pas récupéré le retard accumulé au cours du mois de juin, nous ferons la serre au mois d'août...

Comment aider les abeilles ?

Auteur : Bernard Verlhac - Charlie Hebdo

Les abeilles sont essentielles à la vie sur notre planète : elles pollinisent les plantes. Sans elles : point de fruits ni de légumes dans nos assiettes... Pour autant, je ne suis pas sûre qu'on le leur "rende bien"... Je vous propose un article sur l'aide que l'on peut fournir aux abeilles et plus largement aux insectes : que ce soit dans les gestes de tous les jours, dans son jardin, dans le choix de votre pot de miel ou dans le parrainage.

DIY : shampoing solide

recette shampoing solide maison
Shampoing solide fait maison

De ma période cosmétique maison de chez Aroma zone, il me restait du Sodium Coco Sulfate ainsi que d'autres actifs qu'il était grand temps de finir... Je vous propose donc une recette de shampoing solide tout en un :

  • démêle le cheveu
  • apaise le cuir chevelu et régule le sébum (lutte contre les racines grasses) 
  • gaine et restructure la fibre capillaire 
  • lutte contre la chute des cheveux et stimule la pousse capillaire 

Le festival Zéro Waste : c'était trop bien !

Le premier festival Zéro Waste s'est tenu au cabaret sauvage, du 29 juin au 1 juillet 2016

Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé du festival Zéro Waste qui s'est tenu à Paris le du 29 Juin au 1er Juillet (voir l'article "Festival Zéro Waste 2016"). Il vient de se terminer et j'ai eu la chance de pouvoir y aller : j'ai navigué entre les différents ateliers pratiques et théoriques, des conférences, des groupes de discussion et j'y ai fait de belles rencontres (voir le programme du festival Zéro Waste). Voilà un petit aperçu de ces 3 jours de folie...

Permapotager de juin 2016


Le mois de juin a été assez stressant au potager, notamment à cause des inondations du début du mois. Par mesure de sécurité, nous avons déplanté les végétaux en attendant de savoir si notre terrain serait sinistré (nous sommes à quelques mètres seulement de la Seine), puis replanté une fois la décrue annoncée. Les plantes ont donc souffert de ce changement brutal. Fort heureusement, aucun dégât n'a été à déplorer sur le terrain, mais la pousse des végétaux s'en est trouvé affectée et nous avons eu quand même quelques pertes... Nous avons donc pris (encore) du retard par rapport à ce qui était prévu pour le mois de juin (notamment : la confection d'un hôtel à bourdons, l'utilisation de coquille d'oeuf pour les limaces).

Le kéfir de lait

Le kéfir de lait
Grains de Kéfir de lait 

Le kéfir de lait est le résultat de la fermentation du lait par des grains de kéfir de lait (je précise "de lait", car il existe aussi du kéfir d'eau = kéfir de fruit). Ces grains sont des amas de bactéries, levures et champignons vivant en symbiose, de couleur blanche / crème (parfois jaune) et de consistance gélatineuse. Ce ne sont pas les grains de kéfir que l'on consomme, mais le lait fermenté grâce à ces grains et qui ressemble à un yaourt liquide, pétillant, avec un goût caractéristique de fermentation (acidulé et proche d'un goût de "levain"). Ce lait fermenté est un probiotique et a, à ce titre, des vertus thérapeutiques. Son intérêt est qu'il est facilement réalisable à la maison et peut être consommé tel quel ou dans des préparations culinaires (pour avoir tous ses bénéfices probiotiques : il ne faut pas le cuir).

Test de l'électroculture - Partie 2

Test de l'électroculture "de type Philip Forrer" : en haut le carré avec antenne + mulch paille / en bas carré témoin avec mulch BRF. Dans les carrés ont été planté des pommes de terre + topinambours. Ici, photo du 24 avril 2016.

Après avoir fait un article expliquant les principes de l'électroculture et la mise en place d'un test dans le potager (voir notre "Test de l'électroculture - partie 1"), voilà venue le temps de faire un premier bilan. Et franchement, personne ne s'attendait à de tels résultats...

Permapotager de Mai 2016

Ce n'est peut-être pas flagrant sur ces photos, mais on a quand même bien bossé durant le mois de mai !

Nous poursuivons l'installation de notre permapotager et la culture de nos plantes. Le mois de mai voit passer les Saintes glaces, date à partir de laquelle les semis en pleine terre sont possibles, les gelées tardives n'étant (normalement) plus à craindre. C'est aussi le moment des premiers bilans pour : l'électroculture, les mulchs, les engrais verts...

Ethique animale : réformisme VS abolitionnisme

Auteur : Charb pour Charlie Hebdo

Ce qui se passe dans les abattoirs, loin du regard des consommateurs, se trouve propulsé hors de notre conscience et donc de notre morale : le déni fait loi. Plusieurs séismes sont pourtant venus ébranler la conscience des consommateurs de chair animale en 2015 et 2016, suite aux diffusions d'images par l'association L214 (vidéos prises en caméra cachée dans les abattoirs Français : 
abattoir de Mauléon-Licharre dans les Pyrénées-Atlantiquesabattoir du Vigan dans le Gard, abattoir d'Alès dans le Gard ). Difficile de savoir comment se positionner après la vision de telles images (à l'instar du film Terriens de Shaun Monson), mais qui reflètent la réalité de notre société de consommation : l'animal est devenu un moyen de production, son corps une denrée alimentaire en devenir moyennant abattage et transformation(s). Le constat est simple : la considération envers les animaux passe après toutes les autres (argent, rentabilité, tradition culinaire, ...). Face à cette réalité, il est légitime de se poser des questions : est-ce moral de faire souffrir les animaux ? Est-ce moral de les manger ? Où sont les limites ? Les réformistes et les abolitionnistes tentent d'y répondre et aboutissent à des positions très différentes : c'est ce que nous allons voir dans cet article.

Pétition : contre l'élevage des poules pondeuses en batterie


Voilà l'état d'une poule pondeuse après 1 an en batterie. Source : L214.

En France, c'est près de 80% des poules pondeuses qui sont élevées de façon intensive en batterie, c'est-à-dire dans une cage de 750cm² par groupes de 4 individus et sans jamais voir la lumière du soleil ni la terre sous leurs pattes. Malgré les nouvelles mesures de détention en batterie, l'association L214 souligne que : «Les conditions de vie des poules restent misérables, entassées dans les cages sans accès à l'extérieur». Les associations et mouvements de protection des animaux, qu'ils soient abolitionnistes ou réformistes, souhaitent tous voir cesser l'élevage en batterie des poules (comme c'est déjà le cas en Suisse ou en Allemagne). Et pour cause : ce mode d'élevage va à l'inverse de tous les besoins de ces animaux. Les poules pondeuses élevées en batterie sont donc suppliciées au profit de la consommation, condamnées à vivre dans des conditions effroyables pour que le consommateur puisse avoir ses oeufs (et les gâteaux industriels en contenant). 

La méthode OBREDIM

La méthode OBREDIM adaptée à la perma-consommation

Voilà un petit résumé de l'adaptation de la méthode de planification O.B.R.E.D.I.M (très utilisée en permaculture) afin de tendre son mode de consommation vers le durable et le respectueux. Cette méthode comporte 7 étapes (Observation - Bordure (= limites) - Ressources - Évaluation - Design - Implémentation (= mise en place) - Maintenance) permettant de cadrer et guider sa réflexion afin d'aboutir à une stratégie efficiente et adaptée de consommation.

Test de l'électroculture - Partie 1


L'électroculture est une méthode qui utilise les courants électromagnétiques de l'environnement afin d'augmenter la croissance des plantes (stade de germination puis de pousse) ainsi que la résistance des végétaux aux diverses attaques et maladies. C'est une méthode tombée en désuétude de par la mécanisation de l'agriculture et très critiquée.

Festival Zero Waste 2016


Ça y est, le premier festival Zéro Waste aura lieu au cabaret Sauvage du 30 juin au 2 juillet 2016 ! J'ai déjà inscrit ces dates dans mon agenda ;) Ça sera l'occasion de rencontrer des citoyens qui ont des questionnements semblables aux miens, discuter avec les acteurs du changement, apprendre et comprendre toujours plus de choses, voir comment les autres se "dépatouillent" avec leurs poubelles et surtout,  connaître leurs astuces.

Permapotager d'avril 2016


Le printemps est arrivé depuis un bout de temps, la nature est déjà bien réveillée et les fleurs se multiplient sur la partie Sud du terrain, pour le plus grand bonheur des insectes butineurs. On a pris du retard sur la confection des buttes, mais il est temps de penser à nos premiers semis en pleine terre et autres repiquages. Le mois d'avril est assez intense pour nous : nous continuons d'aménager le terrain tout en faisant des semis et repiquages. Heureusement que nous sommes 7 permaculteurs pour travailler au potager, la sommes de travail est assez conséquente avec la confection des buttes et l'aménagement du terrain !

Pétition contre le plumage des oies vivantes

Oies Blanches - Source

Cette pétition de 30 millions d'amis demande de faire appliquer une loi déjà existante et qui interdit le plumage des oies vivantes. Près de 80% des plumes collectées dans le monde le sont par cette technique et notamment en Europe (un animal peut être plumé jusqu'à 4 fois au cours de sa vie, les conséquences sur sa santé et son bien-être sont déplorables). Malgré la règlementation européenne qui interdit cette pratique, il se peut que, lorsque vous achetez en magasin un article contenant des plumes et du duvet d'oie, les matières premières proviennent de ce type de filière. Il est regrettable d'en arriver à faire signer une telle pétition pour faire appliquer une loi déjà existante...

DIY : pâte à tartiner chocolat noisette maison

recette pate a tartiner chocolat maison

"Pourquoi cette recette ?" certains demanderont. Surtout qu'à moins de 6 euros/Kg pour du nutella, à quoi bon payer plus cher - perdre son temps et se fatiguer à fabriquer une alternative ? Et bien, avec toutes DIY que je fais pour laver ma maison - mon linge - remplacer mes produits cosmétiques et de soin du corps, je peux me permettre de dépenser un peu plus pour cette petite douceur. Oui, cette fois-ci l'alternative est bien écologique mais pas économique.

Les produits consomptibles, consommables et usables

Nommer un objet, un concept ou une idée est extrêmement important : c'est lui donner une identité et donc une existence, à l'instar du mot "carnisme" crée en 2001 par Mélanie Joy qui nomme l'idéologie de penser que manger de la chair animal est "normal, naturel et nécessaire". Les mots de la langue Française ne s'adaptant pas assez vite à la réalité de notre société, j'ai pris le parti de donner une nouvelle définition au mot "consommable" et de revoir ce que l'on entend par "durable", au travers du regard "d'usufruitère" que je suis. D'ailleurs, le sens des mots usufruiter et usufruit utilisés sur ce blog ne sont retrouvés nulle part ailleurs...

Où jardiner ?


Tout le monde n'a pas un bout de terrain à "cultiver". En considérant l'aspect "production de nourriture" mais aussi biodiversité de la permaculture, voilà quelques idées :

Permaculture

Exemple de conception de butte en permaculture pour la création d'un perma-potager.

La permaculture a été créée dans les années 70 par Bill Mollison et David Holmgren. C'est une façon de cultiver la terre en prenant en compte les paramètres environnementaux du lieu (ensoleillement, vent, type de sol, écoulement de l'eau, plantes naturellement installées, etc.) pour s'adapter au mieux à la nature et la mimer. On dit, en permaculture, que l'on travaille avec la nature et non pas contre elle : il n'y a alors plus besoin de produits phytosanitaires - de laboure du sol - de notion de bonnes ou mauvaise herbes - etc. C'est une "agriculture permanente" (c'est le sens premier de la permaculture), comme le faisaient nos anciens. Quand on y pense, ça fait un bout de temps que l'agriculture conventionnelle fait exactement l'inverse...

Mon flexitarisme

flexitarisme,végétarisme et végétalisme
Source : campagne Journée internationale Sans Viande, animée et relayée par International Campaigns en France depuis 2006

Aujourd'hui - 20 mars 2016 - c'est le printemps, mais aussi la 32ème édition de la journée internationale sans viande. C'est l'occasion pour moi de mettre en ligne un article que je gardais dans les cartons depuis juillet 2015 et qui concerne mon questionnement sur la consommation de produits animaux et issus des animaux. Cette réflexion a été la base de mon flexitarisme : entendez par là que je ne suis plus omnivore, mais pas encore tout à fait végétalienne -> je navigue entre végétarisme et végétalisme selon les circonstances et occasions. Oui, l'être humain est plein de contradictions et je ne déroge pas à la règle...